Arroser et tourner sous haute pression

On trouve surtout en aéronautique, dans la construction de moteur, des composants gros gabarit fabriqués en matériaux durs (alliages de titane et à base de nickel, tels que Inconel et aciers haute résistance). Une telle fabrication est passablement dépendante de la fiabilité et de la vitesse du processus. Le problème majeur réside dans les températures très élevées (usure rapide de l'outil) ainsi que la longueur des copeaux. Ils s'enroulent en tire-bouchon et viennent érafler les surfaces. En cas de tolérances minimes, le composant peut devenir tout simplement inutilisable.

Pour éviter ce type de dommage, Monforts a mis au point un système d'arrosage sous haute pression. Via un accouplement spécial, le canal de liquide d'arrosage est dirigé directement sur l'outil et le liquide d'arrosage pulvérisé entre l'outil et le copeau à une pression de 350 bars. Les différents atouts : Sous l'effet du choc thermique, le copeau se rompt en petits morceaux et peut être évacué de façon contrôlée - prévenant ainsi tout dommage sur la pièce. En outre, les durées de vie des outils arrosés sont nettement plus longues et des vitesses de rotation supérieures peuvent être atteintes en opération de tournage.